René Mbayen – PDG – Gulfin 2

René Mbayen – PDG – Gulfin 2

La majorité des entreprises financées par Truffle Capital est constituée par l'homme d'affaires et son équipe. Le fonds d’investissement se spécialise en biotechnologie et fonde essentiellement des spins off de laboratoires dépendant d'universités d'envergure internationale. En vue de raffermir la dynamique de l’entreprise, Philippe Pouletty (https://www.youtube.com/watch?v=kAiiw3-vzRk) recrute les membres de l’équipe de managers et du CA (conseil d'administration). L'ancien interne des hôpitaux de Paris se trouve également être impliqué au niveau du secteur R&D et du suivi de la propriété intellectuelle. Actuellement, Truffle Capital se charge de sommes avoisinant les 750 millions d’euros. Le chercheur a fondé l'entreprise en partenariat avec Henri Moulard et Bernard-Louis Roques, deux opérateurs spécialistes de cette branche. Le fonds d'investissement Truffle Capital SAS a été formé courant 2001. Philippe Pouletty s'avère principalement célèbre dans le secteur de la recherche scientifique comme étant le cofondateur et le administrateur de cet établissement.

Truffle Capital, une compagnie de gestion de fonds d'investissement au service de l'innovation

Afin de soigner concrètement les personnes atteintes d’incontinence urinaire, Philippe Pouletty et les experts de Truffle Capital financent les différents outils performants proposés par l’entreprise Myopowers. Le portefeuille Truffle Capital prend part aux travaux sur les carcinomes mammaires ainsi que le cancer thyroïdien à partir de 2005 à travers l'entreprise Théraclion. Elle crée et commercialise de nouvelles méthodes thérapeutiques par ultrason. Noté au NYSE (New York Stock Exchange), le laboratoire Altimmune s'impose comme un spécialiste dans l'élaboration d’immunomodulateurs destinés aux médicaments traitant les infections et aux vaccins. L'entreprise rejoint le portefeuille géré par Philippe Pouletty en 2007 et se retrouve ensuite absorbée par Pharmathène US.

Les différentes activités extra-professionnelles du médecin et les nominations acquises dans le domaine

La première mission de France Biotech consiste à favoriser les discussions entre les opérateurs économiques et les scientifiques. Cet organisme comprend plus de 150 entreprises se concentrant sur la biotechnologie et implantées dans tout l'Hexagone. Afin de dynamiser les entreprises innovantes au niveau mondial, Philippe Pouletty a entre autres collaboré avec le directeur de Microsoft de 2005 à 2010. Ces nombreuses participations témoignent de ses actions au profit de la recherche scientifique et de la créativité. L'administrateur de Truffle Capital est vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009. Le businessman peut soutenir encore plus les jeunes pousses novatrices grâce à son titre auprès de l’association des hommes d'affaires se concentrant sur la biotechnologie en Europe. Philippe Pouletty est élu président à titre honorifique de France Biotech à partir de 2009. L’ancien élève de l’Institut Pasteur encourage par ailleurs différentes manifestations aidant à dynamiser l'univers de la recherche scientifique et de l’entrepreneuriat.

Débuts de l'ancien interne des hôpitaux dans l'univers de l'entrepreneuriat

Philippe Pouletty a édifié la startup spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. en s'appuyant sur des brevets personnels. Renommée Conjuchem Inc., la société se retrouve introduite en bourse au Canada courant 2000. Entrepreneur chevronné, le chercheur a participé à la création de DrugAbuse Sciences Inc., une startup s'efforçant d'élaborer de nouveaux produits permettant de surmonter la dépendance aux narcotiques et à l'alcool. Cette entreprise s'avère née durant son passage avantageux à la Silicon Valley en 1995. Philippe Pouletty a notamment institué Clonatec au début de son cursus professionnel de chercheur. L'entreprise se focalise sur la biotechnologie et incarne l'avant-garde de cette branche en France.

Les formations suivies par le chercheur avant de se lancer dans sa branche préférée

En 1986, le futur investisseur intègre l’université de Stanford après avoir obtenu son doctorat d’État en médecine de l’UPMC (université Paris VI) avec les félicitations du jury. De 1986 à 1988, Philippe Pouletty se trouve être un membre actif du laboratoire de biologie moléculaire de Stanford. L'ancien interne s'illustre rapidement en raison de sa spécialisation dans cette branche. Ancien interne des hôpitaux de Paris, le chercheur a œuvré dans plusieurs hôpitaux de la ville. Le chercheur se révèle spécialisé en immunologie et en hématologie. Pendant son séjour en région parisienne, Philippe Pouletty obtient une bourse de recherche de l’INSERM en immunologie. Le jeune interne a eu l’opportunité d’étoffer nettement son expertise en la matière au sein de l’hôpital Saint-Louis.